Test

Test du mini PLASTER HAND, trépied de poche par MiniOrenji

MiniOrenji. En farfouillant sur le web, j’ai découvert cette marque qui propose une alternative au trépied de poche, connu de presque tous, le Gorilla Pod
Mais, aujourd’hui, ce n’est pas de ce dernier dont nous allons parler, mais bien du Mini Plaster Hand. Ce drôle de « trépied », aux allures de ceinture de sécurité promet stabilité et légèreté, tout en tenant une place restreinte dans la poche ou le sac à dos photo…

full-03941

Avec ses pièces en aluminium et la sangle en tissus, ce « trépied » est effectivement léger: 103g. Une fois replié, il ne tiens que très peu de place dans le sac à dos, ou mieux, dans la poche ! Environ 8cm*6cm et 3cm d’épaisseur, un peu plus petit qu’une boite d’allumette en somme !

 

J’ai reçu ce produit directement en provenance de l’Asie. Pas de surprise, à l’arrivée je n’ai eu aucun frais de douane ou TVA à payer. Le produit est livré dans cette petite boite en carton qui contient un mode d’emploi. Celui-ci est en anglais seulement. Dommage pour les non-anglophones, le produit est encore peu distribué en France et j’imagine que s’il venait à l’être, le mode d’emploi pourrait être traduit. Bon, il y a des images, on va se débrouiller !

full-03931

Cette petite ceinture est vendue avec plusieurs options. Le package 1 comprend uniquement le mini plaster hand. Le package 2 comprend en plus une rotule donnée pour supporter 3kg et le package 3 comprend lui, un support pour smartphone, un adaptateur pour GoPro, une vis de conversion 1/4 à 3/8 (selon les pas de vis de ce que vous voulez monter dessus) et toujours la rotule.

full-03932
De gauche à droite: l’adaptateur, le support GoPro, le support smartphone et la rotule.

Rentrons dans le vif du sujet !

Qu’on se le dise et on est tous pareil ou presque, avant de savoir si c’est bien, on veut savoir combien ça coûte !

Ce mini support est vendu directement sur le site de la marque

Le premier pack est vendu 42$, le suivant (avec la rotule) 54$ et le dernier avec tous les accessoires 61$. Il faudra ajouter 6.97$ de frais de port (les taux changeant régulièrement, je vous laisse faire la conversion en € 😉 ) Ok, c’est quand même pas donné pour un si petit truc, mais est-ce que ça vaut son prix ?

Tous les accessoires sont également individuellement disponibles à l’achat sur le site.

Le test, le test ! (Et accessoirement, le mode d’emploi en français…)

Précision utile, pour ce test, j’ai eu le kit complet.

full-03943

À l’arrière de la sangle et sur la base du trépied, il y a une sorte de grip. Du genre gélatineux et collant comme on trouve sur les brosses/rouleaux pour enlever les poils de chat des vêtements, vous voyez ? Il va servir à ce que la sangle adhère bien au support que vous choisirez.
Quand vous recevez le trépied, ce grip est protégé par un film plastique que vous devrez enlever avant toute utilisation. Il est indiqué sur le mode d’emploi que vous pouvez simplement laver cette zone avec un chiffon humide après utilisation.

full-04246

La sangle fait environ 50cm. Elle permettra donc d’enrouler un support de 15cm de diamètre maximum (je fais même des maths dans mes articles maintenant!)

Si un jour vous souhaitez acheter ce produit, je ne peux que vous conseiller de prendre le pack 2, avec la rotule (sauf si vous en avez déjà une qui peut se fixer directement dessus (avec l’adaptateur 1/4 vers 3/8 par exemple).

La rotule permettra d’ajuster le niveau dès la prise de vue. Sans elle, obligé de redresser en post-traitement. Même si c’est simple, c’est toujours ça de moins à faire à l’ordi.

full-04243

Cette sangle s’utilise de la sorte: vous entourez votre support (rampe d’escalier, barrière, arbre…) avec la sangle.

full-04249

Puis vous passez dans la boucle du trépied, puis dans la seconde boucle.

Et enfin, à l’aide du crochet vous y suspendez un peu de poids (comme votre sac à dos, votre chien ou votre belle-mère par exemple) ou bien vous pouvez à la main maintenir la sangle en tension.

Pour passer la sangle dans chacune des boucles, il faut orienter le crochet, qui est légèrement plus grand que chacune de ses boucles. Il s’agit d’un système de sécurité au cas où votre poids tombait ou si vous veniez, pour une raison ou une autre, à lâcher la sangle.

Jusque-là, ce système offre une alternative fort sympathique au classique gorilla pod. Je trouve le produit assez robuste. Même si au premier abord le système peux faire peur et ne pas inspirer confiance, c’est du (relativement) costaud. Pour ce test, j’y ai mis un Sony Alpha 7RII avec un adaptateur LA-EA3 et un objectif Sigma 50mm ART, cet ensemble, sans être un éléphant ou une baleine, pèse quand même son poids (env. 1,6kg).

La rotule est en aluminium, elle est donc également légère. Elle est prévue pour résister à une charge de 3kg. Même si elle est robuste, je ne mettrais pas autant de poids sur celle-ci, le serrage ne me semble pas assez efficace pour des charges si élevées. Elle se verrouille et déverrouille assez simplement grâce à la molette sur le côté. Celle-ci est assez grosse et bien préhensile.

Jusque là tout va bien mais…

Pour le moment, j’ai apprécié ce produit qui casse un peu les codes de la stabilisation légère et compact, mais sur un point en particulier, j’ai été très déçu !

full-04248

La rotule peut s’utiliser selon deux positions. L’une avec l’appareil parallèle à la base, donc format portrait si le support est vertical et format paysage si le support est horizontal, l’autre avec l’appareil perpendiculaire à la base. Comme vous le voyez sur la photo, dans cette seconde position, l’appareil n’est pas de niveau. Il vient toucher mon support, qui je vous l’accorde, n’est pas bien droit non plus, mais quand même ! L’appareil que j’utilise ici n’est pas énorme, loin de là ! Je trouve ça vraiment dommage, pour moi, amateur du format paysage, de ne pas pouvoir me servir d’un support vertical (typiquement, un arbre en pleine nature, ça manque pas) pour faire une pose longue près d’un ruisseau par exemple.

La vis d’adaptation en complément

J’ai quand même trouvé une solution à ce défaut. Vous pouvez, grâce à l’adaptateur fournis dans le pack 3, monter une tête de trépied classique.

test-04658

Pour le coup, on perd le côté léger et compact de cet étrange objet, mais qui sait ? Ça pourrait être une option utile quand même. A vous de voir.

test-08440

Des poses longues (et des petites vidéos si vous voulez en faire) !

cauterets-04603

Apparemment ça fonctionne ! Lors des tests, je n’avais pas de quoi faire des poses « très » longues (j’entends par là d’une minute ou plus) afin de vérifier que ce mini trépied soit très très stable, mais sur des durées dirons-nous, « classiques » : aucun problème de flou de bouger. Et pour cause, le grip, conjugué au poids du sac qui vient serrer la sangle, rend l’ensemble assez stable pour des photos sans vibration.

To conclude !

Ce trépied, si l’on peut dire, offre une alternative intéressante à des accessoires plus connus tel que le gorilla pod. C’est un produit qui tient la route. Il tient ses promesses de stabilité, tout en tenant un encombrement et un poids réduit. Il sait se glisser dans la poche d’une veste ou d’un pantalon pour vous accompagner. Son seul vrai défaut à mon sens: le fait de ne pas pouvoir utiliser l’autre axe de la rotule. Une autre piste d’amélioration : un plateau rapide. Ayant l’habitude d’en utiliser, je trouve ça trop long (et risqué, la chute peu vite arriver) de devoir viser la rotule directement.

Le design et le concept sont originaux. C’est un pari très risqué pour la marque d’avoir conçu un produit brisant les codes de la stabilisation de poche.

Pour tirer profit au mieux de cet objet, vous devrez prendre au moins le pack 2 (contenant la rotule) qui est à 54$ à l’heure où j’écris ces lignes. En comparaison avec le gorilla pod, le prix est légèrement en dessous pour un produit qui répond sensiblement aux mêmes caractéristiques (pied et rotule supportant 3kg). Seule la manière de l’utiliser sera différente.

Personnellement, je trouve ce produit encore un peu cher pour l’utilisation que j’en ai, mais la marque, toute jeune, vient tout juste de terminer sa campagne indiegogo. De part le temps l’argent qu’elle a investi pour concevoir ce nouveau type de produit, elle ne peut pas autant tirer sur les marges que le ferait une marque dont la renommée est bien assise.

Allez MiniOrenji ! On attend avec impatience une V2 avec les petits défauts corrigés et un prix plus doux !

EDIT du 30 Janvier 2018:
Après un petit échange de mails avec la marque, ils sont d’ores et déjà en train de travailler sur un nouveau design pour les prochaines versions. Ce design comprendra un plateau rapide sur la rotule, une rotule légèrement différentes pour pouvoir l’utiliser en mode portrait et en mode paysage. La « ceinture » sera également amovible pour pouvoir utiliser seulement la base et la rotule comme mini-trépied.

Si ces améliorations sont implémentées, nul doute que cet accessoire sera une option à prendre en considération dans le choix de votre futur mini-trépied.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux ! Pour ne pas manquer les prochains articles n’oubliez pas de vous abonner avant de partir. Vous pouvez aussi me rejoindre sur Facebook, Twitter et Google+

Vous souhaitez soutenir le blog ? N'hésitez pas à suivre les liens sponsorisés : Generique - 250x250 Amazon

2 Comments

Laisser un commentaire